le Cambodge

CambodgeNotre premier voyage nous transportera au Cambodge, afin d’y découvrir son théâtre d’ombre traditionnel dans sa forme la plus populaire : le Lakaon Sbèk Touch. C’est une technique qui avait quasiment disparu, et qui renaît aujourd’hui du désastre humain et culturel provoqué par les Khmers rouges, grâce à la volonté d’acteurs locaux. Nous apprendrons les techniques de manipulation et de fabrication auprès de professionnels de la troupe Kok Thlok, basée à Phnom Penh, la capitale. http://kokthloktheatre.org/ Nous les suivrons également dans leurs représentations dans les villages afin de mesurer leur rapport au public.

L’histoire que nous avons choisie est celle de Sa majesté de Croûte de riz, un conte traditionnel cambodgien disponible en langue française dans les recueils de contes cambodgiens recueillis par Solange Thierry et Yveline Féray. Croûte de riz est un pêcheur, un pauvre orphelin courageux et débrouillard. Sa générosité sera récompensée par Indra, dieu du courage et du pouvoir royal, ainsi que par les Nâgas, divinités d’origine indienne en forme de serpent, qui lui offriront un joyau magique. Il sera secondé dans ses aventures par un chat et un chien. Croûte de riz, au bout de nombreuses péripéties deviendra roi du Cambodge.

Le musicien Benjamin Vern travaillera tout d’abord l’appropriation des principaux instruments de l’instrumentarium cambodgien, notamment les métallophones et les flutes. Par ailleurs, il s’intéressera à la fonction de ces musiques dans la vie sociale et spirituelle de la culture khmère et fera quelques prises de sons (musiques rituelles, environnement sonore). A son travail de composition et d’interprétation au piano, il ajoutera des sons et des bruits en utilisant une pédale de sample..