L’art au bois dormant

L’art au bois dormant

Lorsque nous sommes retournés à Phnom Penh il y a quelques semaines, nous avons rencontré Virginie et Sylvain. Ils étaient arrivés au Cambodge il y a de nombreux mois. D’abord « de passage », ils ont fini par s’installer. Avec leur caméra, ils ont exploré la culture et les arts à Phnom Penh. Alors, forcément, ils ont croisé nos amis de Kok Thlok. Et, on les comprend bien, il se sont attachés. Dans la cadre d’un concours, il ont réalisé un court documentaire, avec quelques unes de leurs images, sur une partie du travail de Kok Thlok (en l’occurrence, les grands cuirs, ou Sbaek Thom). Le film dure 3 minutes, les images sont belles, et il présente magnifiquement le travail de nos amis. Alors, nous tenions à le partager avec vous. Ainsi qu’à remercier Virginie et Sylvain. Bon visionnage !

1 Comment

  1. Très touchant cet homme à la fin du film. L’argent n’a pas de valeurs. Il écrase tout, détruit tout, mais nous l’aurons bien cherché.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.