Charleville

Charleville

Il y a deux ans, nous jouions à la pétanque avec nos amis cambodgiens, dans la banlieue de Paris. On préparait avec eux le Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes de Charleville-Mézières. Nous étions du côté des accompagnateurs, et travaillions à rendre ce séjour dans les Ardennes le plus riche possible. Cette fois, c’est nous qui partons jouer, et je me surprend à rêver que nos amis de Kok Thlok sont là pour nous accompagner à leur tour. Mais non, il faut encore un peu patienter pour les retrouver, et, pour Charleville, il faut se débrouiller tout seuls !

L’enthousiasme ne manque pas. Du côté de Simon et Kali, il y a l’appétit de la découverte. Pour François et pour moi, le plaisir du retour. Dans une semaine, nous serons dans la belle et froide petite ville des Ardennes. Autour de nous, il y aura des marionnettistes du monde entier, les habitants des Ardennes et leur chaleur, et l’ambiance si sage et conviviale du festival.

Jouer dans le « Off » de Charleville, c’est chouette ! On est accueillis, logés chez l’habitant, les organisateurs du Off sont à l’écoute de nos besoins et des contraintes des spectacles. Et puis, ce n’est pas la folie d’Avignon ou d’Aurillac. Nous ne sommes qu’une trentaine de compagnies à jouer chaque jour dans le Off (loin des 600 d’Aurillac et des 1200 d’Avignon), dans quelques lieux aménagés pour nous recevoir, avec de vrais temps pour les montages et les démontages. Alors, nous avons hâte de nous lancer dans l’aventure.

D’ici-là, il faut préparer ! Du côté des spectacles, nous nous sentons prêts : nous avons bien embelli Oubliée, et La Fortune de Jeanne est sur une belle lancée.

C’est plutôt du côté de la logistique qu’il y a du travail pour ces derniers jours. Et, en première ligne sur le front de la logistique, il y a Fabien, dans son bureau des , qui, depuis des mois, prépare le terrain pour notre séjour soit le plus « fluide » possible. Et c’est du boulot : nous donnerons 12 représentations de 2 spectacles différents, dans 6 lieux distincts – et tout ça en 5 jours ! Mais sur le joli planning que Fabien nous a envoyé, tout a l’air de pouvoir bien se dérouler … Et puis, Fabien doit aussi s’occuper de faire en sorte que des programmateurs viennent voir notre travail. Et comme nous, on en veut toujours plus, on n’arrête pas de le houspiller. Courage, Fabien !

Yan Moussu, lui, nous a inventé de belles affiches pour nos deux spectacles. Demain – ô joie – j’irai les coller sur de grands cartons, pour que nous puissions les poser dans la ville. Les tracts attendent sagement dans leur cartons depuis plusieurs semaines.

Quant au décor, François et moi l’avons rangé comme il faut dans notre local de stockage, en faisant en sorte de ne rien oublier. C’est qu’il faut prendre avec nous le décor d’Oubliée ET celui de La Fortune de Jeanne. Ne pas oublier une lumière, un mat, la clé à laine ou le porte-gong …

Luc nous a prêté son grand camion pour l’expédition. Et merci, parce que sans lui, je ne sais pas comment nous aurions fait. Il y a une quantité astronomique de matériel. D’ailleurs, de peur que tout ne rentre pas dans le camion, nous allons en confier une petite partie à nos copines de la Compagnie Mouka, qui vont elles aussi à Charleville.

François et moi partons un peu en avance (et en train). Lundi matin, ce sont donc Kali, Simon et Fabien qui, à l’aube, jouerons à Tetris pour tout faire rentrer dans le camion. Et puis, ils prendront la route pour toute la journée, Charleville se situant à 877 km de La Réole. Mappy parle de 8h30 de voyage, mais, avec le camion, ça risque d’être bien plus long. Alors, nous tâcherons de les accueillir le plus chaleureusement du monde, et nous nous lancerons, ensemble, dans le marathon qui nous attend !

Voici le détail de nos représentations, n’hésitez pas à faire circuler l’information !

La Fortune de Jeanne

Mardi 24 / 11h30 / Ilot Bourbon (extérieur)

Mardi 24 / 19h et 21h30 / Garden Ice Café

Mercredi 25 / 14h et 19h30 / Bibliothèque Ronde Couture

Jeudi 26 / 11h / Parvis du Théâtre (extérieur)

Oubliée

Jeudi 26 / 20h30 et 22h / Auditorium du Conservatoire

Vendredi 27 / 14h et 19h30 / Bibliothèque Ronde Couture

Samedi 28 / 10h et 14h / La Houillère, Salle Arc en Ciel

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.